Quick Mill Rapida

CHF2'613

La machine à levier professionnel Quick Mill Rapid possède un système de régulation électronique de la température PID, une chaudière en cuivre de 1,80 litre avec recharge automatique, une soupape de sécurité et un protecteur thermique de pompe.

Formation Barista de 2 h offerte à l'achat

Livraison et installation gratuite

Parcourir la wishlist
Catégorie : Étiquette :
 

Description

Quick Mill Rapida

La machine à levier permet une meilleure exploitation de café en poudre. On peut obtenir la «crème de café» considérée comme le véritable secret de l’ Espresso.

La machine à expresso est inventée à Turin, en 1884, par Angelo Moriondo (brevet n. 33/256 du 16 mai 1884)1puis protégée par un brevet international lors de son inscription au bureau des brevets, à Paris, le 23 octobre 1885.

La Gaggia, modèle America – 1956. Dix-sept ans plus tard, en 1901, la machine est perfectionnée par l’ingénieur milanais Luigi Bezzera dont les améliorations techniques sont également couvertes par un brevet3. À l’Exposition universelle de 1906 de Milan, Bezzera la présente comme étant la première machine à expresso pour bar. Tout comme Moriondo, Bezzera ne produisit seulement que quelques prototypes conçus artisanalement.

En 1905, le brevet est acheté ensuite par Desiderio Pavoni qui fonde l’entreprise La Pavoni en commençant une production en série d’une machine dite Ideale (à la pression de 1,5 bars), dans un petit atelier de la via Parini à Milan.

En 1910, la machine à levier est améliorée, notamment la chaudière, par Pier Teresio Arduino fondateur de la société Victoria Arduino. Et la diffusion dans le monde de la machine à expresso est due essentiellement au dynamisme et au savoir-faire de ces deux entreprises pionnières : selon leurs catalogues commerciaux de l’époque, les avantages de cette nouvelle machine à l’apparence d’un gros cylindre vertical en nickel – pour les professionnels de l’hôtellerie et de la restauration – étaient nombreux comme les économies de chaleur (2 m3 de gaz ou 1 000 wattheures d’électricité seulement nécessaires), de café (7 grammes de café par tasse), de temps (moins d’une minute pour préparer un café, et une machine à deux becs permettait un rendement de 280 tasses/heure).

À noter, que ces machines installées, alors, bien en vue sur le comptoir (et non pas derrière comme aujourd’hui) rivalisaient, pour les modèles « luxe », d’élégance d’où la tentation souvent de les transformer en de véritables œuvres sculpturales.

Jusqu’à la fin de la Seconde Guerre mondiale, les machines évoluent peu techniquement, exceptée la première machine à expresso à chaudière horizontale produite et brevetée, en 1939, par Giuseppe Bambi, fondateur de La Marzocco.

Fiches Techniques

. Groupe de levier chromé
. Contrôle électronique de température PID
. Robinets à levier (joystick)
. Chaudière en cuivre de 1,80 litres avec recharge automatique
. Lance à vapeur et à eau anti-brûlure en acier inoxydable
. manomètre
. Soupape de sécurité certifiée
. Reset thermostat de sécurité
. Pompe thermique protecteur
. Réchauffeur de tasse en acier inoxydable
. Capacité du réservoir d’eau Lt.3
. Capteur magnétique sans eau
. Equipement: 1 et 2 sorties portafilter
. Dimensions L 32 x P 48 x H 75 cm
. Poids: 30 kg
. Puissance: 2000 W / 1400 W
. Tension: 230 Vac 50 Hz, 115 Vac 60 Hz